tapaTapa2

 

Jusqu'avant l'arrivée des Européens au XVIIIème siècle (Wallis, Cook, Bougainvilliers...), et d'adopter très rapidement le coton, les habitants de la Polynésie ne pratiquaient pas la couture et avaient leur propre tissu. C'était des étoffes épaisses, à base d'écorce de Banian, arbre à pain, pandanus (qui servaient aussi à faire les toits), Hibiscus... ancêtres du paréo et du pagne, très belles, rafinées dans leur dessin. Les réalisations d'aujourd'hui sont à destination des touristes surtout et pour l'ameublement. Dommage !